Canadian TV, Computing and Home Theatre Forums banner

1 - 20 of 262 Posts

·
Registered
Joined
·
390 Posts
SRC/CBC: plan de transition pour la TVN

CBC/Radio-Canada annonce son plan pour le passage à la télévision numérique hertzienne


Ottawa, le 06 août 2010 – CBC/Radio-Canada a rendu public aujourd’hui son plan en vue du passage de la télévision analogique à la télévision numérique hertzienne qui doit avoir lieu au Canada dans tout juste un an.

Le passage à la télévision numérique constitue un enjeu qui concerne l’ensemble de l’industrie et qui exige un effort concerté de toutes les parties – les télédiffuseurs, le CRTC et le gouvernement – afin de garantir que les Canadiens sont informés de manière appropriée des changements à venir et qu’ils savent ce qu’ils auront à faire.

Pour sa part, CBC/Radio-Canada entend installer des émetteurs numériques dans tous les marchés où la Société produit de la programmation télévisuelle originale, soit un total de 27 émetteurs. Quinze d’entre eux seront en exploitation au mois d’août 2011 et les 12 restants le seront au mois d’août 2012, ou avant. La liste des emplacements de ces émetteurs se trouve ici.

La Société continuera à offrir des services de télévision analogique hertzienne dans tous les marchés qui ne font pas partie des marchés à conversion obligatoire au signal numérique déterminés par le CRTC, et ce, au-delà du 31 août 2011, la date butoir fixée par le gouvernement. La Société a également déposé une demande auprès du CRTC afin que ce dernier permette la prolongation temporaire de l’offre des services analogiques dans les marchés où elle prévoit en vertu de son plan passer aux services numériques après août 2011.

« Nous croyons que notre plan est approprié et tient compte de nos défis financiers, de notre mandat et des tendances de l’industrie », indique Steven Guiton, vice-président et chef des Affaires réglementaires. « Une fois que tout sera en place, nous estimons que moins de un pour cent des Canadiens devront recourir aux services d’un distributeur par câble ou par satellite pour continuer à recevoir nos signaux. »

La Loi sur la radiodiffusion stipule que la programmation de CBC/Radio-Canada doit « être offerte partout au Canada de la manière la plus adéquate et efficace, au fur et à mesure de la disponibilité des moyens ». À l’heure actuelle, les Canadiens reçoivent les services de CBC/Radio-Canada par l’entremise de différentes plateformes, soit la diffusion hertzienne, le câble, le satellite et Internet. Le plan consistant à opérer la transition à la télévision numérique dans des marchés clés s’inscrira dans la modernisation du système de transmission multiplateforme de la Société et permettra à celle-ci de continuer à offrir aux Canadiens du contenu de grande qualité de la manière la plus adéquate et la plus efficace.
À propos de CBC/Radio-Canada

CBC/Radio-Canada est le radiodiffuseur public national du Canada et l´une de ses plus grandes institutions culturelles. La Société est un leader pour joindre les Canadiens sur de nouvelles plateformes et livre une gamme complète de services de radio, de télévision, sur Internet et par satellite. Profondément enracinée dans les régions, CBC/Radio-Canada est le seul radiodiffuseur national qui offre divers points de vue régionaux et culturels, en français, en anglais et en huit langues autochtones.

Pour plus d´information, veuillez communiquer avec :

Angus McKinnon
Premier conseiller, Relations avec les médias et Gestion des enjeux
CBC/Radio-Canada
613-288-6235
angus.mckinnon(at)cbc.ca
Deux PDF sur le sujet:

Le plan de CBC/Radio-Canada pour le passage à la télévision numérique

Q et R : Plan pour le passage à la télévision numérique
 

·
Registered
Joined
·
40 Posts
Je ne suis pas certain mais je crois que étant donné que l'émetteur de CBC est sur l'antenne de TVA sur la rue Myrand, es-ce que cet émetteur appartient à CBC? Es-ce une location que fait CBC?
Si oui, ce sera à TVA de faire le transfert en ATSC.. Cela reste à vérifier..
 

·
Registered
Joined
·
979 Posts
La station de Québec, CBVE est un simple réémetteur de CBMT qui appartient à Radio-Canada. Ce n'est certainement pas TVA qui va s'en occuper, même si la tour lui appartient.
 

·
Registered
Joined
·
146 Posts
Bonjour, en lisant un article paru dans La Presse de ce matin, j’ai appris que seules les stations qui produisent des émissions locales ont l’obligation de convertir leur émetteur en numérique l’an prochain. Les réémetteurs seraient exclus de cette obligation. Dans quelques années, j’ai l’impression que tout le monde va diffuser en numérique mais ce n’est pas dans un avenir rapproché$$$.
 

·
Registered
Joined
·
979 Posts
Quand on voit ça, on se dit: heureusement qu'il y a les petits affiliés. Ce sont les derniers qui croient réellement à la radiodiffusion. Les chaînes TV elles préféreraient abandonner totalement cette technologie et elle font même moins que le minimum exigé par le CRTC. Même radio-canada, qui bénéficie de généreuses subventions publiques, en plus des revenus publicitaires locaux et nationaux semble ne pas trop y accorder d'importance. Je trouve ça inacceptable qu'une chaîne nationale, seule TV francophone hors Québec, ne diffuse même pas à temps pour la date limite dans une ville comme Winipeg où on retrouve une bonne communauté francophone.. Heureusement qu'ils ont des affiliés qui ont assuré qu'ils feraient la transition à temps (Télé-Interrives en Gaspésie, Côte-Nord et Bas-St-Laurent, RNC en Abitibi). Pour ce qui est des provinces atlantiques, le service sera excessivement limité. Juste Moncton.

Pour ce qui est de CBC, c'est carrément pathétique de voir le peu de villes où ils seront en fonction à temps. Quand on pense qu'ils sont les seuls à offrir du hockey sans abonnement, c'est bien dommage.

J'espère que c'est juste une stratégie afin d'obtenir des subventions, payées à même la vente aux enchères des canaux UHF 52 à 69.
 

·
Premium Member
Joined
·
3,737 Posts
Discussion Starter #7
Choquant et inacceptable

La CRTC doit refuser le plan de CBC/Radio-Canada:
• Les autres diffuseurs d'envergure convertiront leurs stations dans les marchés obligatoires pour le 31 août 2011.
• Si on accepte un retard pour CBC/Radio-Canada, il faudra accorder le même privilège pour tout autre diffuseur qui le désire.
Et d'ailleurs, comme Betamax a noté, même les petits diffuseurs du Québec font leur part pour la conversion au numérique.
Cela fait des années que CBC/Radio-Canada est au courant de la transition au numérique. Il est tout à fait inacceptable que la société d'état attende à la dernière minute pour faire la transition, pour ensuite se plaindre qu'elle manque de temps et d'argent pour convertir ses stations.
Et pire: Il semble que pour l'instant, CBC/Radio-Canada ne convertira AUCUNE de ses postes ré-émettrices à haute et moyenne puissance dans des marchés à conversion obligatoire. Donc …
CBC: CBVE Québec, CBMT-1 Trois-Rivières, CBMT-3 Sherbrooke, CBJET Chicoutimi, CBLN London, CBLN-1 Kitchener, CBRT-6 Lethbridge, CBAT Moncton, CFFB Iqaluit, CFWH Whitehorse.
Radio-Canada: CBRFT Calgary, CBXFT-3 Lethbridge, CBKFT-1 Saskatoon, CBEFT Windsor, CBLFT-9 London, CBLFT-8 Kitchener, CBAFT-1/10 Fredericton, CBAFT Charlottetown, CBHFT Halifax, CBFJ St. John's, CBFT-15 Whitehorse, CH4127 Yellowknife, CH2260 Iqaluit.
Oui, c'est beaucoup de stations! Il se peut même que j'en ai manquées.
En somme, aucun Canadien ne devrait être forcé à s'abonner à un câblo-distributeur ou à s'acheter une soucoupe pour recevoir les services de son diffuseur public.
Ça me fâche comme contribuable et actionnaire de la société d'état.
 

·
Premium Member
Joined
·
3,737 Posts
Discussion Starter #8
Betamax said:
J'espère que c'est juste une stratégie afin d'obtenir des subventions, payées à même la vente aux enchères des canaux UHF 52 à 69.
Dans sa foire aux questions, CBC/Radio-Canada stipule que le gouvernement n'offre pas de subvention aux télédiffuseurs et que la société d'état ne s'attend pas à en recevoir.
 

·
Registered
Joined
·
979 Posts
Pour réanimer ce sujet.

Radio-Canada avait publié son plan de conversion, dont voici un rappel.

Pour Août 2011, service français (13 émetteurs)
* Montréal
* Toronto
* Ottawa
* Québec
* Trois-Rivières
* Sherbrooke
* Saguenay
* Rimouski
* Moncton
* Vancouver
* Regina
* Winnipeg
* Edmonton

Pour Août 2011, service anglais (14 émetteurs)
* Toronto
* Montréal
* Ottawa
* Vancouver
* Calgary
* Edmonton
* Yellowknife
* Regina
* Winnipeg
* Windsor
* Fredericton
* Charlottetown
* Halifax
* St John's

À cela, on peut ajouter au Québec, que RNC et Télé-Interrives, des affiliés, vont s'occuper des marchés suivants pour le service français:
* Rouyn-Noranda/Val-d'Or
* Rivière-du-Loup (en fait, cela inclut le territoire desservis par les 9 réémetteurs de CKRT, que Télé-Interrives va convertir à temps).

Pour le reste du réseau d'émetteurs, ils vont continuer à utiliser l'analogique en autant que le CRTC l'autorise. Cependant, dans le document Question-Réponses disponible sur cette même page web de Radio-Canada, on dit que dès 2013, le réseau de distribution de signaux analogique entre les stations sera en fin de vie et devra donc être abandonné. Ça signifie que pour cette année là, soit Radio-Canada aura converti l'ensemble de son réseau (incluant par exemple les 43 réémetteurs de CBMT Montreal, les 28 de CBFT Montréal ou les 8 de CBVT Québec), soit il va être démantelé. Mais en cas de démantèlement, j'imagine qu'il faudra une autorisation du CRTC.
 

·
Premium Member
Joined
·
3,737 Posts
Discussion Starter #10 (Edited)
Et tel qu'observé dans le forum anglais (et confirmé par le message de Betamax ci-dessus) Radio-Canada a changé ses dates d'échéance pour conformer aux règles du CRTC: toutes les stations sur la liste seront converties en août 2011 au plus tard (au lieu de août 2012).
 

·
Registered
Joined
·
29 Posts
Bonne nouvelle

Merci Downbeat pour cet bonne nouvelle, jespere que dici 2013 cbc vas se numériser à travers le Québec bien que j'ai peu d'espoir.
 

·
Registered
Joined
·
47 Posts
Je ne trouve pas vraiment que c'est une bonne nouvelle. Comment peut-on convaincre les diffuseurs privés comme TVA, CTV ou V de faire la transition en OTA si le diffuseur public ne le fait même pas? Télé-Interrives va faire la conversion de CIMT, CKRT et CFTF pour des ré-émetteurs qui atteigne environ 15 000 personnes dans certains cas, alors que la CBC ne va même pas convertir l'antenne de Québec, une population de 700 000 personnes... Certains vont dire que la ville de Québec est francophone et que l'intérêt pour CBC est moindre, mais on ne peut pas dire la même chose de l'antenne CBC de London, en Ontario, qui n'est pas converti, alors qu'on parle d'une population de quasiment 500 000 personnes.

D'accord, on a avancé l'échéancier de plusieurs villes, mais la conversion est d'actualité depuis 5 ans, comment a t'on pu retarder autant les choses? Télé-Québec, avec le peu de moyen qu'ils ont et des parts de marché plus petite que V, trouve le moyen de se convertir partout au Québec à temps pour août 2011. Le CRTC devrait obliger la société d'État à ce que la couverture analogique actuelle du Canada soit transféré en numérique pour CBC dans les marchés anglophones (ROC et Montréal) et SRC dans les marchés francophones (Québec, Nouveau-Brunswick et région avec population francophone importante) et à mettre SRC ou CBC en sous-canaux là un des deux n'est pas disponible (exemple: SRC Québec est le canal 11-1, CBC pourrait être disponible au 11-2). Au moins, on aurait une couverture des deux postes partout au Canada, à défaut qu'elle soit HD partout pour les deux.
 

·
Registered
Joined
·
979 Posts
Bonjour rlevesque.

Je me demande si la différence de coûts est si importante entre opérer sur un sous-canal ou opérer sur un canal indépendant. Ce serait intéressant d'avoir les chiffres réels, car j'ai l'impression que cette différence est relativement faible d'un point de vue investissement.

Pour opérer le sous-canal, il faut bien que le signal réseau se rende vers la station émettrice. Cela se fait généralement à l'aide d'un réseau micro-ondes, passant par des relais terrestres ou satellites (de nos jours, c'est généralement satellite). À la station, qu'on émette sur un canal ou sur un sous-canal, il faut avoir l'équipement électronique pour récupérer un second signal réseau et le convertir pour l'émetteur. La seul différence de coûts: un module émetteur supplémentaire (antenne) et l'électricité. Le reste de l'infrastructure (tour, électronique, réseau micro-onde) doit être en place et parfaitement fonctionnel.

Quel est le coût d'une antenne émettrice par rapport à tout l'électronique qu'il y a avant ? Et pour ce qui est du coût de l'électricité, je ne pense pas qu'on devrait le compter dans l'équation, car ce n'est pas un investissement, mais plutôt une dépense récurrente, sans compter que l'analogique en consommait plus que le numérique, c'est donc une économie de convertir au numérique par rapport à garder l'analogique du point de vue électricité.
 

·
Registered
Joined
·
2 Posts
Pour ceux qui se demande pourquoi CBC Québec n'est pas une priorité pour la CBC, la raison est simple; CBC Québec est une station de télévision propriété de TVA. Tant qu'a GLOBAL Québec qui est dans l'édifice de TVA Québec rue Mayrand, tout ce que je sais, il y a une entente entre eux.
Donc, il ne faut malheureusement attendre au 31 aout pour TVA, CBC et GLOBAL. Reste à savoir quand V-TÉLÉ et Télémag diffuseront en numérique
 

·
Registered
Joined
·
979 Posts
Je sais pas de quand date tes informations, mais à l'origine, la station de CBC à Québec était CKMI-TV, canal 5, propriété de Groupe TVA, puis, en 1997, ils ont décidé de se désaffilier de CBC pour passer au réseau Global. Cela laissait la région de Québec sans aucune station de CBC. C'est à ce moment que CBC/Radio-Canada a ouvert une nouvelle station, CBVE-TV, qui n'est en fait qu'un simple réémetteur de CBMT Montréal.

Ainsi, la station CBVE-TV existe et appartient à 100 % à Radio-Canada/CBC depuis 1997. Ce n'est pas un affilié, c'est un réémetteur.

Pour CBVE-TV, CBC doit louer le site de télédiffusion de TVA, mais d'un autre côté, CKMI-TV loue le site sur le Mont-Bélair (qui appartient à Radio-Canada) pour son propre émetteur.

En 2002, Global à racheté les parts de TVA dans CKMI-TV.

Donc, en 2011, TVA n'a rien à voir avec les stations de Global à Québec (CKMI-TV) ou CBC à Québec (CBVE-TV).

www.broadcasting-history.ca
 

·
Registered
Joined
·
390 Posts
Effectivement Betamax à bien raison, CBC à Quebec est dans les installations de la nouvelle station de Qc, rue Saint-Jean, à 4 pas du Parlement depuis 2004.

Il y a un studio (Studio 15, Radio One) et un salle des nouvelles pour la radio de CBC. Je n'écoute pas CBC News Montreal (TV) souvent, mais ils doivent utiliser ces journalistes de RadioOne Qc pour la TV à l'occasion.

Pas grand chose pour la TV de CBC, qui est tout fait de CBC Montreal pour les nouvelles locales. Mais au besoin, rien n'empêche d'utiliser les studios TV du réseau français avec un journaliste de RadioOne Qc.
 

·
Premium Member
Joined
·
3,737 Posts
Discussion Starter #17
Pour retourner sur le sujet, CBC/Radio-Canada ne convertira aucun de ses réémetteurs dans les marchés à conversion obligatoire -- pas pour l'instant en tout cas.
Ceci inclut CBVE-TV, malheureusement.
Comme je fais depuis des mois, je vous invite à communiquer avec CBC/SRC pour les encourager à trouver les moyens pour faire la transition de CBVE Québec.
Il faut que le diffuseur publique sache que CBC est important même dans un marché francophone comme Québec.
 

·
Registered
Joined
·
390 Posts
je crois qu'ils ont beaucoup d'investissement à faire pour être 100% HD en production nouvelle avant d'invertir dans les marchés minoritaires.... il faut faire des choix.....

Selon un source à l'interne:

Remplacement des serveurs du CDI(Centre De l'Information de Montréal). Certains serveurs du CDI datent de 2001. Ils seront remplacés dans les prochains mois par des serveurs de la compagnie AVID. Cet investissement majeur multipliera par 10 la capacité d'enregistrement, en HD de surcroît, en plus de tendre vers un environnement sans rubans. En plus de fournir la capacité de rechercher, d’identifier et d’importer le contenu des autres serveurs « nouvelles » de tout le pays. Ainsi, les serveurs et leur contenu seront virtuellement inter reliés.

Dans le cadre de ce projet, les équipes procéderont à l'installation d'un robot d'archivage de 88 000 heures pour emmagasiner en archives notre collecte « nouvelles ».

De plus, elles procéderont à l'échelle nationale au remplacement des 180 caméras utilisées pour les nouvelles et achetées en 2000. Ce projet permettra aux équipes de collectes Nouvelles de capturer en haute définition les nouvelles sur le terrain de façon numérique. Le remplacement commencera en janvier 2011 et s'étalera sur 4 ans à travers le pays, en commençant par Montréal.

Un autre projet d'investissement majeur lié aux Nouvelles : le projet du Réseau convergent de nouvelle génération RCNG ou NGCN en anglais (Next generation converge network). Il vise à relier l'ensemble des sites de CBC/Radio-Canada par un réseau de fibre optique. Ce réseau permettra l'échange de contenu médiatique entre les différentes régions de façon libre et rapide jamais égalée jusqu'à présent. L'ensemble des sites devrait être relié d'ici juin 2011.

Un autre projet lié : l'outil de recherche confédéré (Universal search). CBC/Radio-Canada procède présentement à l'acquisition d'un outil de recherche, appelé "Autonomy". Cet outil a pour but d'identifier de façon dynamique les items en archives radio et télé, de façon rapide et intelligente, pour ensuite importer le contenu recherché dans la station de travail du demandeur. Ce projet s'étalera sur plusieurs années.

Parmi les projets majeurs à venir, il y a l'implantation d'un environnement sans rubans pour l'ensemble de la MRC vers 2011-2012, qui vise l'élimination des cassettes. Ce projet d'envergure devra aussi se réaliser sur plusieurs années très progressivement. Il nécessitera l'implication de beaucoup d'intervenants des programmes, des ventes, juridiques des communications et autres. Ce projet permettra de revoir le processus de la création jusqu'à la mise en ondes des programmes. Le projet débutera avec des initiatives de moindre envergure telles les autopromos et les pubs ou encore des émissions très ciblées.

Sera éventuellement attaché à cette initiative, l’intégration d’un MAM (Media asset management), qui permettra de suivre et d’automatiser certains processus sur le média lui-même. La séquence ou l'émission est-elle approuvée? Où est-elle dans la chaîne de production? (N'ayant plus de médium physique, l’élément devra être suivi de façon électronique...)

Ensuite, le HD en régions devient un incontournable. La migration de nos stations régionales en haute définition est envisagée. Le tout commencera par Rimouski en septembre 2012 et les autres stations suivront fort probablement vers 2014-15. Ceci se fera en lien avec le remplacement des caméras HD dont il est question plus haut.

Bonne nouvelle! d'ici peu ça sera des nouvelles 100% HD pour Montréal, à part les images archives bien sur!
 

·
Registered
Joined
·
979 Posts
Oui, c'est une excellente nouvelle. Cela étant dit, il faut voir certains investissements d'un point de vue un peu plus comptable.

Par exemple, Radio-Canada remplace ses caméra à toutes les X années. Je ne connais pas la valeur exacte de X, mais 10 à 12 ans doit être pas loin de la vérité. Alors, comme les caméras sont dû pour être changées, on en profite pour passer au HD. Certes, il y a probablement quelques suppléments, mais grosse-modo, ce budget était prévu depuis fort longtemps.

Concernant Rimouski, je suis un peu étonné. La station est toute nouvelle. Comme celle de Chicoutimi. Elles ont été inaugurées cet été, à grand coup de publicité sur leur superbes studios avec de l'équipement dernier cri. Comment se fait-il qu'elles ne soient pas déjà en HD ?
 

·
Registered
Joined
·
390 Posts
Simple..... la station de Rimouski n'existe pas encore.. Elle a été annoncé seulement l'an passé, c'est une réouverture de la station TV, fermé en 1990.

Présentement, les nouvelles de l'est du Québec sont produite de Québec. Il y a deux bulletins différents à 18h fait à Québec, TJ Qc et l'autre TJ Est du Qc

Comment se fait-il qu'elles ne soient pas déjà en HD ?
les nouvelles stations construites sont Saguenay, Trois-Rivières et Sherbrooke, ça fait plus de 5 ans que c'était sur les planches... Fin du contrat avec Cogeco. À L'époque, Ils commençaient à peine à faire du HD à Mtl. surment moins couteux d'y aller en SD 16:9... en récupérant du stock de Mtl :rolleyes:

Je penses que ces nouvelles Stations sont HD Ready.. un peu d'investissement et le changement au HD se fera rapidement sans tout remplacer comme à Montréal.
 
1 - 20 of 262 Posts
Top